Gianluigi Buffon ( Gardien Goal PSG ) entree
Ligue 1Serie A

Gianluigi Buffon, légende vivante ou mythe footballistique ?

De l’enfant aux rêves immenses à un statut de gardien de légende du football mondial, d’un petit club de la campagne italienne à une victoire en finale de Coupe du Monde, Gianluigi Buffon incarne aujourd’hui un véritable modèle d’ascension vers le plus haut prestige que le sport puisse conférer à un de ses représentants. Focus sur le portrait d’une légende vivante du football mondial chez Petit Filet…

Une ascension fulgurante

Si Gianluigi Buffon peut aujourd’hui se vanter de posséder l’une des plus grandes armoires à trophées qu’un gardien de but puisse soulever, composée en grande partie de Scudetti et de coupes nationales mais aussi d’une coupe du monde, il n’a pourtant pas échappé à un début de carrière dans l’anonymat. « Gigi » débute sa carrière professionnelle à Parme dès 1995 alors âgé de seulement 17 ans et détrône à la surprise générale le gardien international titulaire Bucci dès la saison suivante sous les ordres de Carlo Ancelotti. Il remporte en 1999 la coupe d’Italie et la coupe UEFA marquant l’apogée footballistique du Parma Calcio. Cependant, face aux difficultés financières du club, Buffon décide de partir en 2001 pour la Juve.

Buffon à Parme - 1994

53 millions d’euros d’indemnités de transfert, un record à l’époque pour un gardien de but. A 23 ans, Gianluigi Buffon est considéré comme l’étoile montante du football italien à son poste et son transfert pour la Juve marque le point d’exergue de son début carrière. Une carrière rondement bien lancée car en cinq ans il remporte avec les bianconeri non moins de 4 scudetti et 2 Supercoupes d’Italie. Seul point noir dans le tableau, cette finale perdue contre le Milan AC en Ligue des Champions en 2003, titre qui manque toujours dans son fantastique palmarès.

L’éclatement du scandale du calciopoli révoque les scudetti de 2005 et 2006 et pose une question existentielle à l’immense gardien de but qu’est alors Buffon : doit-il rester à la Juventus alors que cette-dernière sera rétrogradée en Série B ? Gigi étonne toute la presse sportive mondiale en faisant le choix de rester à la Juve et de l’aider à remonter en 2007 alors qu’il est convoité par les plus grands cadors européens. Choix payant car la vielle dame goûte de nouveau à la saveur des titres nationaux dès la saison 2001-2012…

L’apogée de « Gigi », le plus grand à son poste ?

La victoire de la Nazionale lors de la Coupe du Monde 2006 révèle au monde entier les talents du prodige italien. D’ailleurs, en janvier 2012, Buffon est nommé meilleur gardien de but du XXIème siècle ainsi meilleur gardien du but au monde sur la période 1987-2011. Le départ du la légende Del Piero de Série A lui offre parallèlement le brassard de capitaine de la Juve, rôle qu’il endosse rapidement avec succès car il remporte la Supercoupe d’Italie en août 2012.

Buffon avec Del Piero

De 2013 à 2018, il enchaîne les succès de rang avec la vielle dame en étant sacré chaque année champion d’Italie, tout en conservant son poste de gardien titulaire en sélection nationale malgré son âge. Sa longévité fait de lui un gardien explosant tous les records en Série A, mais la Ligue des Champions lui échappe toujours et un goût d’inachevé subsiste lors de son départ de la Juve en 2018 après une finale mythique en C1 en 2017 notamment, perdue 4-1 contre le Réal de Cristiano Ronaldo.

Buffon reste sur le toit de l’Europe pendant plus longtemps que quiconque et impose respect et admiration. Comme un symbole, le jeune Mbappé reçoit une leçon d’expérience par le grand gardien italien en demi-finale de la Champions avec Monaco lorsque sa fougue est stoppée nette par le calme et la prestance de la légende. Sa carrière internationale, quant à elle, s’achève malheureusement sur une qualification manquée en coupe du monde en 2018 face à la Suède mais qu’importe, Gigi a déjà brisé tous les records de longévité en sélection. Une légende vivante du football mondial est née, et son impact sur ce sport semble difficile à mesurer…

Buffon avec Kilyan Mbappé en demi-finale de C1

Une fin de carrière surprenante mais pas si improbable…

Après avoir brillé sous les couleurs de la Juve, son départ de la Vielle Dame semblait marquer la fin de la grande carrière de Gianluigi Buffon. Ayant toujours joué en Italie et pour l’Italie, l’arrêt de sa carrière internationale semblait amener logiquement une fin de carrière en club parallèlement. En outre, un départ pour le Paris Saint-Germain semblait improbable tant Alphonse Aréola était installé dans la cage parisienne.

Mais ce départ pour le PSG était-il si improbable ? Finalement, Buffon a presque tout gagner sous les couleurs de la Juve et de la Nazionale, mais il lui manque toujours cette fameuse C1 qui fait de lui un « champion sans Champions ». Alors le projet parisien lui offre cet angle de tir sur la tant convoitée Champions League, impossible à refuser pour un compétiteur comme Gigi. Il signe donc un contrat d’un an, reconductible pour une année supplémentaire éventuellement.

Buffon et son ami Alphonse Aréola

Une première année de contrat qui se solde dans les faits par un constat échec. Gianluigi Buffon était arrivé à Paris pour permettre au club de franchir un cap en particulier sur le plan mental mais son match retour face à Manchester United laisse les observateurs peu convaincus. Le portier italien semble toutefois détenir encore des ressources inépuisées de leadership au sein du vestiaire ce qui pourrait faire réfléchir les dirigeants parisiens au sujet d’une possible prolongation de contrat d’une année supplémentaire. L’intéressé paraît sensible aux ambitions parisiennes quant à une victoire tant recherchée en C1, pouvant aboutir la saison prochaine au même titre que les autres années évidemment.

Quel avenir pour Gianluigi Buffon ?

Si l’avenir proche du champion du monde 2006 semble directement lié au PSG, son avenir lointain est nettement plus flou. Le futur du quarantenaire sera-t-il footballistique ? Buffon peut-il se muer en entraîneur, directeur sportif, recruteur ou bien dirigeant de club ? Le portier italien a-t-il lui-même une idée précise de ce qui l’attend ?

Beaucoup de questions et peu de réponses évidemment… tant de spéculations pour un petit nombre d’informations officielles. Si l’intéressé a clairement évoqué la possibilité d’entrer dans l’organigramme de la Juve, il n’a aucunement délivré à la presse d’information plus précise quant à la place qu’il pourrait y occuper.

Buffon en conférence de presse

Alors que souhaiter à la légende Gianluigi Buffon ? Un poste d’entraîneur semble lui aller comme un gant évidemment, au vu de son leadership naturel et de sa capacité à mobiliser ses coéquipiers. Ses compétences rares lui ont d’ailleurs permis d’être le pilier de la Juve pendant de nombreuses années où elle était considérée comme une des équipes aux ressources mentales les plus extraordinaires et dont la solidité défensive était limpide. Mais Gigi pourrait également s’ouvrir à un poste d’entraîneur des gardiens de la vielle dame ou bien du PSG…

En somme, s’il est presque impossible de savoir ce que Buffon fera de son après-carrière, on peut pourtant affirmer qu’il continuera de marquer de son empreinte le football mondial en tant que légende des gardiens de but et surtout en tant que légende à la longévité phénoménale.

0